Infrastructures durables et résilientes

De nos maisons à nos lieux de travail, des routes que nous empruntons pour s’y rendre, aux lacs, rivières et océans dont nous profitons, les infrastructures sont omniprésentes.

La protection de nos infrastructures contre les catastrophes naturelles, telles que les tremblements de terre, les vents violents et les inondations, ainsi que la sécurité des infrastructures essentielles contre les risques d'origine humaine, peuvent changer des vies, tout comme l'approvisionnement en eau potable et en énergie propre dans nos collectivités.

Les chercheurs de la Faculté de génie oeuvrant dans ce domaine ont à cœur la sécurité de la société. En outre, nos experts prennent des mesures additionnelles pour s’assurer que le travail que nous effectuons est axé sur la durabilité. Notre objectif est de réduire notre empreinte environnementale et d'être responsables de la protection de notre planète et de ses habitants.

Domaines de recherche

  • Atténuation des risques posés par la nature et par l’humain
  • Protection et sécurité des infrastructures physiques et électroniques
  • Infrastructures intelligentes (instrumentées)
  • Remise en état des infrastructures
  • Modélisation et visualisation des données du bâtiment
  • Analyse du cycle de vie et optimisation de la construction légère
  • Adaptation aux changements climatiques
  • Sécurité de l’eau
  • Matériaux de construction avancés et durables
  • Villes intelligentes
  • Énergies renouvelables
  • Véhicules à haute efficacité énergétique

Créer et maintenir des solutions durables pour l'infrastructure en béton

L’infrastructure civile est un élément critique à la société. Un grand nombre de structures en béton construites lors des années 1960-1980, autant au Canada qu’à l’étranger, démontrent des signes de détresse causés par plusieurs facteurs.

En considérant le besoin pressant d’infrastructures durables et résilientes, il est essentiel que les nouvelles structures dédiées à les remplacer soient construites à partir de processus éco-efficaces et avec des matériaux écologiques.

La Faculté de génie de l'Université d'Ottawa à l'avant-garde de la protection des infrastructures canadiennes

Ioan Nistor pose avec de l'infrastructure détruite lors du tsunami de Tohoku en 2011

Pensez-vous souvent aux routes et aux ponts que vous empruntez tous les jours pour aller au travail et en revenir?

Si vous posiez cette question à un groupe de chercheurs d’élite d’Ottawa, beaucoup vous répondront : « Oui, assez souvent. »

La Faculté de génie de l’Université d’Ottawa abrite un groupe de professeurs expérimentés dont les travaux portent sur différents aspects de l’étude de la durabilité et de la résilience des infrastructures. Ce domaine de recherche fait appel aux compétences particulières du Département de génie civil de la Faculté.
 

Haut de page