Un profond engagement couronné de succès

Publié le lundi 15 décembre 2014

Claude Lague, Riadh Habash, Bill Wilson

À l’Université d’Ottawa, l’excellence au travail et le dévouement au quotidien est le mot d’ordre.

En donnant son 110%, professeur Habash s’imprègne de cette vision dans le respect de normes personnelles élevées à travers son enseignement et sa recherche, et ainsi, représente une source d’inspiration pour ses étudiants. Au bout du chemin, ce dévouement conduit au succès.

Au cours du mois de juin 2014, la Fondation Sandford Fleming a annoncé que Dr. Riadh Habash a été nommé membre de leur association, soit le 29e en titre. Un déjeuner a été organisé au mois d’octobre pour rendre hommage à professeur Habash à qui on a décerné un certificat et un prix en argent.

«Permettez-moi de vous exprimer nos plus sincères félicitations au nom du comité de sélection formé du directeur, vice-directeur et de l’ancien directeur, du Comité national des doyens d'ingénierie et des sciences appliquées et du secrétariat du Wighton Fellowship. De même, félicitations de la part de la Fondation Sandford Fleming de l’Université de Waterloo, l’administrateur du programme de bourse», a mentionné Bill Wilson, secrétaire du Wighton Fellowship.

Le prix national Wighton Fellowship reconnait l’excellence en matière du développement et de l’enseignement des cours de laboratoire au sein  des programmes de génie de premier cycle.

Le doyen Claude Laguë a adressé ses salutations à son collègue. «Veuillez accepter, au nom de toute notre communauté facultaire, mes sincères félicitations pour cette reconnaissance exceptionnelle et bien méritée. Beau travail!!! »

Cette réussite revêt beaucoup d’importances pour Professeur Habash. «Je suis très honoré de recevoir ce prix au nom de toute la Faculté pour le développement et la mise en œuvre d’approches orientées sur la conception en matière d’enseignement des cours de laboratoire», a assuré le gagnant.

Habash a souligné l’implication de l’Université d’Ottawa et de la Faculté de génie qui a offert le cadre approprié pour cette reconnaissance, ainsi que les fonds et les ressources nécessaires à la promotion de l’apprentissage pratique en génie. «Et surtout, je dois mettre l’accent sur le rôle du doyen Laguë qui vise à promouvoir une infrastructure adéquate à ce genre d’apprentissage», a dit Habash.

En réfléchissant sur la répercussion de ce prix pour sa carrière future, Professor Habash a confié que «ce genre de reconnaissance confère de nouveaux défis de carrière qui favorisent le développement d’un environnement d’apprentissage actif pour les étudiants».

Riadh Habash enseigne à la fois au premier cycle et aux cycles supérieurs et est titulaire de la Chaire de recherche McLaughlin en énergie et en santé à l’École de science informatique et de génie électrique. Il consacre beaucoup de temps au succès de ses étudiants pour les aider à atteindre leur plein potentiel. Habash est membre de Green Engineers, un Club de la Faculté qui encourage le développement durable et les énergies renouvelables. Tout récemment, il a supervisé l’équipe uOttawa, un groupe de six étudiants en génie qui se sont distingués à Paris le 17 octobre dernier. L’équipe a remporté le 2e prix au concours Valeo Challenge pour leur projet écologique d’une voiture hybride-électrique doté d’un moteur à induction. Habash est aujourd’hui actif auprès de l’Institut de recherches sur la santé des populations et est membre du COMAR (Committee on Man and Radiation) de l’IEEE.

Haut de page