Melike Erol-Kantarci: concevoir l'avenir de la communication sans fil

Publié le lundi 8 mars 2021

Professeure Melike Erol-Kantarci dans un laboratoire d'informatique

Alors que l’année 2020 se terminait, Professeure Melike Erol-Kantarci a reçu trois distinctions consécutives pour ses travaux de recherche sur les réseaux sans fil et les communications. Dre Erol-Kantarci nous offre un aperçu de l’avenir des réseaux sans fil lors d’une discussion avec elle sur ses récentes réalisations, l'origine de sa passion pour l'informatique et de l'état de la recherche des réseaux sans fil.

« Ce n’était pas le coup de foudre », nous dit la Dre Erol-Kantarci, se référant au domaine de l’ingénierie informatique, « Pour être honnête, quand j’étais plus jeune, j’ai toujours pensé que je deviendrais une artiste ».

Avec tout son succès en tant que chercheure, il est difficile d’imaginer que la Dre Erol-Kantarci aurait pu choisir un cheminement de carrière différent. Elle vient de recevoir trois honneurs : elle a été nommée professeure affiliée 2020 pour le programme d'affiliation des facultés vectorielles, a été nommée conférencière émérite de l'IEEE Communications Society (ComSoc) pour 2020-2021 et a reçu le Technical Committee on Green Communications and Computing (TCGCC) Distinguished Service Award (un prix qu'elle reçoit pour la deuxième fois, la première fois en 2017).

Professeure Melike Erol-Kantarci supervise un étudiant dans un laboratoire d'informatique

« J’ai réalisé à quel point concevoir des algorithmes et trouver des nouvelles façons de résoudre un problème demande de la créativité… Il faut innover constamment » dit Melike Erol-Kantarci.

« Ma mère était une excellente peintre, ses toiles étaient accrochées tout autour de la maison. Mon père était avocat et enseignait le piano à ses heures. J'aimais faire de l’art mais je n'avais pas beaucoup de talent », raconte-t-elle. « Mais, il se trouve que j’étais très bonne en mathématiques et en sciences, j’ai donc été admise à l'une des meilleures écoles en Turquie ».

En Istanbul, où elle a grandi, les élèves graduant l’école secondaire sont automatiquement inscrits dans des établissements d'enseignement supérieur en fonction de leurs performances à l'examen national standardisé ÖSYM. Se classant parmi les 600 premiers parmi plusieurs millions d'étudiants, Dre Erol-Kantarci s’est retrouvé dans l'un des meilleurs programmes d'ingénierie du pays. Elle trouve sa passion en deuxième année, lors d’un cours de mathématiques discrètes, matière qui forme la base de l’informatique.

« Vous savez, j'ai passé toutes ces années à regretter mes compétences en mathématiques (… rires) parce que je voulais étudier l'art plutôt que l’ingénierie », dit-elle, « mais il y a eu un moment où j’ai réalisé à quel point concevoir des algorithmes et trouver des nouvelles façons de résoudre un problème demande de la créativité… Il faut innover constamment ».

Moins d'une décennie après l'obtention de son doctorat en génie informatique, Dre Erol-Kantarci, maintenant à Ottawa, reçoit la Chaire de recherche du Canada (niveau 2) en Réseaux sans fil de nouvelle génération compatibles avec l'IA. Au cours de cette même décennie, le domaine des réseaux sans fil a progressé substantiellement. Les réseaux sans fil 2G sont devenus 3G, puis 4G et maintenant 5G.

« Jusqu'à la 4G, la communication sans fil était réservée aux humains », explique-t-elle, « Maintenant, nous avons des voitures autonomes et des réseaux électriques utilisant cette infrastructure de communication. Les gens exigent également plus de technologies de divertissement telles que la réalité virtuelle. Cela entraîne une demande croissante sur les réseaux 4G, une modernisation était alors nécessaire ». Au Canada, on s'attend à ce que la 5G soit pleinement déployée au cours des prochaines années.

Professeure Melike Erol-Kantarci avec des étudiants dans un laboratoire d'informatique

Dre Erol-Kantarci nous explique que la 6G pourrait donner vie à certaines idées des plus futuristes, comme de la communication holographique et un Internet des sens.

Et ensuite ? Dr. Erol-Kantarci mène déjà des travaux de recherche sur les applications des réseaux 6G. Elle nous explique que la 6G pourrait donner vie à certaines idées des plus futuristes, comme de la communication holographique et un Internet des sens.

« Dernièrement, comme plusieurs d’entre vous, j'ai passé beaucoup de temps à magasiner en ligne. Imaginez que vous pouviez réellement toucher et sentir le tissu des vêtements que vous regardez à travers l’écran et les essayer virtuellement… Ne serait-ce pas génial? C'est le genre d'innovations que nous voulons mettre de l,avant grâce à la 6G », nous dit-elle.

Comme l'indique le titre de sa Chaire de recherche du Canada, depuis 2018, elle intègre également l'IA et des techniques d'apprentissage machine dans ses recherches sur les réseaux sans fil.

« 2018 peut sembler récent, mais les choses changent très vite dans ce domaine. À l'époque, seuls quelques chercheurs travaillaient sur l'IA et le sans-fil, mais c'est maintenant devenu un objectif principal pour de nombreux groupes internationaux », dit-elle. Les réseaux sans fil devenant de plus en plus complexes, Dr. Erol-Kantarci identifie des moyens d'utiliser l'IA et l'apprentissage automatique pour optimiser leur vitesse et leur connectivité.

La chercheure travaille également avec de grandes entreprises en technologie au Canada pour mettre ces innovations sur le marché.

« En recherche, nous ne savons pas quels seront les résultats à l’avance, nous ne connaissons pas les réponses à nos questions. C’est notre curiosité qui nous motive. Mais parfois, les réponses à nos questions mènent à un produit réel, et c’est une des parties les plus satisfaisantes de mon travail », nous explique Dr Erol-Kantarci. « C’est ce qui est en train de se produire avec les réseaux sans fil activés par l'IA».


Apprenez-en plus sur les recherches de la Dre. Erol-Kantarci en visitant son site web personnel ou en la contactant directement à l’addresse melike.erolkantarci@uOttawa.ca.

Haut de page