Les femmes en technologie : un facteur clé de succès pour la reprise économique du COVID.

Publié le lundi 15 mars 2021

Le 6 mars, des hommes et des femmes du monde entier lancent un appel pour plus de femmes en technologie, ils invitent les gouvernements à publier un classement officiel des établissements / universités enseignant les STEM en fonction de la proportion de femmes parmi les étudiants diplômés.

Avec plus de 200 personnalités représentant les secteurs public et privé, Advancing new women in Technology (Advancing new Canadian women in Technology, ANCWT - Programme de transition vers l'emploi pour les immigrantes et réfugiées dans le domaine des STEM, hébergé à uOttawa, www.ancwt.ca ) a rejoint l'appel initié par Claudine Schmuck, auteure de Gender Scan, notamment pour attirer l'attention sur le manque de progrès des femmes en technologie tandis que les exemples de Katalin Kariko, Laurence Devillers, Esperanza Martinez Romero, Ritu Karidhal, et Catherine Ngila démontrent comment la contribution décisive des femmes à l'innovation peut être.

Aujourd'hui, moins de femmes entrent dans des études scientifiques et techniques, où elles ne représentent que 34% de tous les diplômés en STEM dans le monde. Cette situation s'aggrave sur le marché du travail en partie à cause du sexisme, où la proportion de femmes tombe à 28% parmi les scientifiques et les ingénieurs.

L'appel à l'action invite les gouvernements à publier officiellement chaque année un classement des universités STEM par proportion de femmes diplômées. Cette action permettra d'évaluer la capacité des universités à attirer et retenir les femmes nécessaires à la R&D publique et privée. Il permettra de mesurer d'une année à l'autre l'évolution et l'efficacité des solutions mises en œuvre.

L'élaboration d'indicateurs d'action est au cœur de l'analyse comparative entre les sexes. Chaque édition permet de mesurer les réalisations ainsi que les prochaines étapes. Co-construite avec des partenaires représentant les étudiants, les PME et collègues et les employés, l'enquête 2021 restera concentrée sur la mise en évidence des réalisations et l'identification des actions clés pour chaque public cible : adolescents, étudiants, PME et collègues et employés.

À partir du 6 mars, l'appel à l'action sera disponible sur https://www.genderscan.org/.  Il restera ouvert aux nouveaux signataires après le 8 mars.


Présentation Gender Scan :

1. Gender ScanTM : créée en 2008 et publiée chaque année depuis 2017, Gender Scan est une enquête de référence sur les femmes dans les STEM de l'éducation à l'emploi. Il intègre des données de l'UNESCO et de l'Organisation internationale du travail pour fournir des informations globales sur l'évolution de la proportion de femmes dans les études STEM, les secteurs STEM et les professions STEM. Il comprend également les résultats de l'enquête en ligne. L'enquête Gender Scan 2019, plus de 15000 répondants de 130 pays.


[i] Source : Unesco, Gender Scan analysis.

[ii] Source : International Labor Organization, Gender Scan analysis.

Haut de page