Un étudiant de l’Université d’Ottawa est le premier gagnant canadien du concours étudiant ACI Student Paper Award

Publié le lundi 13 avril 2015

Ahmad Shahroodi

Cette année, l’American Concrete Institute (ACI) a retenu Ahmad (Amir) Shahroodi comme le gagnant du concours James Instruments Student Paper Award. Ce prix met l’accent sur l’excellence universitaire en matière de recherche sur les essais non-destructifs des structures en béton. 

Shahroodi va recevoir un prix en argent de 1 500 $ et un certificat gravé venant du siège social de l’ACI pour la qualité originale et innovatrice de son article intitulé “Wenner Probe Surface Resistivity Technique as a Non-destructive Indicator for Durability Assessment of concrete”. Le lauréat est aussi invité à se rendre aux États-Unis à la ville de Kansas en Missouri pour parler de la technique de résistivité superficielle devant l’ACI Committee 228.

Le concours étudiant James Instruments Student Paper Award vise à stimuler l’intérêt des étudiants et à souligner la recherche méritoire et innovatrice sur le béton et les matériaux à base de béton à l’aide des méthodes d’essais non destructifs du béton. Ce prix est commandité par le fabricant James Instruments, Inc., un distributeur de matériel d'essais non destructifs qui est situé à Chicago, et sera remis par l’ACI Committee 228, Nondestructive Testing. 

Comme l’a indiqué professeur Sai Vanapalli, le Directeur du département, le succès de Shahroodi est le reflet de sa personnalité remarquable.  

«M. Amir comme nous le savons tous est un individu très assidu et l’un de nos assistants à l’enseignement fort respectés. Je vous invite à vous joindre à moi pour féliciter Amir d’avoir reçu ce prix prestigieux», affirme professeur Vanapalli.

Le gagnant est un spécialiste en matériel à base de béton et en durabilité dans le domaine de génie civil. Shahroodi est présentement un candidat au doctorat et un chargé de cours au Département de génie civil qui travaille sous la supervision des professeurs Martin-Perez et Rouhollah Alizadeh. Son projet de doctorat met l’accent sur une nouvelle technique permettant d’étudier le développement de l’hydratation du ciment d’un point de vue électrochimique. Il a reçu plusieurs bourses d’études incluant une bourse d’admission complète de l’Université d’Ottawa.

«Ce concours se fait à l’échelle mondiale et je suis très heureux d’apporter ce prix non seulement au Canada, cette année, mais aussi à l’Université d’Ottawa. J’aimerais profiter de l’occasion pour remercier mon superviseur de maîtrise à l’Université de Toronto, professeur R. D. Hooton», a révélé le gagnant.

Au nom de toute la Faculté de génie, le doyen Claude Laguë a applaudi ce succès. «Cher Monsieur Shahroodi, veuillez accepter mes sincères félicitations pour ce prix prestigieux et bien mérité».

Haut de page