Du plaisir d’hiver à la Grande course nordique de toboggan en béton

Publié le lundi 2 mars 2015

GNCTR

Qui a dit que l’hiver ne pouvait pas être amusant!

Le mois dernier, un groupe d’étudiants de l’Université d’Ottawa ont participé à la Grande course nordique de toboggan en béton (Great Northern Concrete Toboggan Race – GNCTR). C’est un concours épique en génie organisé par l’Université de la Colombie-Britannique et qui se caractérise par l’esprit d’équipe et d’engagement, et surtout le plaisir. Le GNCTR est un événement annuel qui réunit plus de 20 universités et collèges du Canada et des États-Unis. Les étudiants doivent concevoir et construire un toboggan pour participer à la course.

 «J’ai participé activement à de nombreuses activités parascolaires au cours de mes études universitaires. Cependant, ce que je conseillerais le plus, et qui, à coup sûr, sera une expérience inoubliable, c’est d’être membre de l’équipe du GNCTR», explique Brian Perry, un étudiant en génie qui participe à la course depuis trois années maintenant.

La Grande course nordique a eu lieu à Kelowna, Colombie Britannique, du 21 au 25 janvier 2015. 24 étudiants en génie ont participé à la course, ce qui a marqué la sixième fois que l’Université d’Ottawa a participé à ce concours éducatif et amusant.

 «Le dur labeur des étudiants au cours des derniers mois a atteint son point culminant lors du dernier jour  de la course. L’équipe de l’Université d’Ottawa s’est ainsi classée  troisième lors de l’élimination un contre un des épreuves de vitesse au ‘King of the Hill’ et a terminé la descente la plus rapide du slalom, remportant le prix de la meilleure performance de pilotage. Ce prix représente l’aboutissement d’années de pratiques et de travail intense de la part des étudiants qui ont perfectionné le système de gouverne; remerciement spécial aux ingénieurs mécaniques de l’équipe», a estimé le professeur Ghasan Doudak.

La première course a eu lieu en 1972. Après un début difficile dans les trois premières années, l’événement a connu un grand succès avec un nombre croissant de participants à chaque année. Depuis 1975, des étudiants en génie sont en charge de l’événement et ont eu beaucoup de plaisir à faire la course.

«Pour ceux qui n’y ont jamais participé, le GNCTR ressemble à n’importe quel événement lié au génie. Par contre, pour les participants, il s’agit de la période de l’année la plus attendue. Le concours en soi est l’occasion d’acquérir des compétences importantes telles que la conception et la construction du toboggan,  l’organisation d’intenses campagnes de commandite ainsi que l’esprit d’équipe et la créativité impliqués dans la planification du projet d’équipe», a évoqué Perry.

«Ghasan, merci beaucoup pour toute votre implication auprès de notre équipe GNCTR de l’Université d’Ottawa. Veuillez transmettre mes remerciements à tous les membres de l’équipe. Leur succès est de bon augure pour l’année prochaine!», a félicité Claude Laguë, doyen de la Faculté de génie.

L’année prochaine, la Grande course nordique sera organisée par l’Université d’Ottawa. L’événement réunira environ 450 étudiants en génie, ce qui représente plus de 20 équipes qui feront la course encore une fois. Nous avons hâte de vous voir en 2016!

Haut de page