Expérience internationale

Un étudiant prend un selfie au Japon.

Désirez-vous ajouter une dimension internationale à votre programme en étudiant, en travaillant ou en effectuant de la recherche à l'étranger? Notre établissement vous propose toute une gamme de possibilités en matière de mobilité internationale, afin de vous permettre d'acquérir une expérience diversifiée en génie et en science informatique.

Contactez le Bureau international de la Faculté

Bourse de l'expérience internationale

Si vous étudiez dans notre faculté, vous pouvez faire une demande pour obtenir l'une des 60 bourses d'expérience internationale offertes chaque année afin de financer des activités internationales, telles que:

  • des études ou un stage coop
  • stages de recherche
  • ou encore, des activités de recherche

La valeur de chaque bourse peut aller jusqu'à 6 000 $!


Dates limites :

  • Le 15 octobre pour les activités qui commenceront le trimestre d'hiver suivant.
  • Le 15 février pour les activités qui commenceront le trimestre d'été suivant.
  • Le 15 juin pour les activités qui commenceront le trimestre d’automne suivant.

Postuler

Programmes internationaux

Programme d'échange

Suivez des cours dans un établissement partenaire et devenez de véritables citoyens du monde! Nos diplômés développent des compétences qui leur procurent une ouverture sur le monde.

Les étudiants en génie et en science informatique pourront ainsi élargir leurs horizons pendant leur séjour dans une université étrangère. Parmi les choix possibles :

  • Université nationale australienne, Australie (science informatique)
  • Université chinoise de Hong Kong, Hong Kong (génie logiciel)
  • Université nationale de Singapour, Singapour (génie chimique)
  • Université de Southampton, Royaume-Uni (génie électrique)
  • Université Newcastle, Royaume-Uni (génie civil)

Programme d'échange d'été

Étudiez à temps partiel à l'étranger pendant l'été sans avoir de payer des droits de scolarité internationaux. Vous obtiendrez automatiquement une bourse de mobilité d'au moins 500 $.


Stages de recherche et autres possibilités en recherche

De nombreux autres programmes offrent des stages et des bourses aux étudiants dont le rendement est exceptionnel, parmi lesquels :


Stages coop - Mobilité internationale 

Le Régime d'enseignement coopératif (coop) procure de nombreuses occasions de travailler à l'étranger, permettant ainsi aux étudiants en génie et en science informatique d'acquérir des compétences uniques dans leur domaine.


Programme d’enseignement à l’étranger pour les candidats au doctorat

Le Programme d’enseignement à l’étranger pour les candidats au doctorat permet aux participants d’enseigner à l’étranger et d’acquérir de l’expérience hors du cadre des assistanats en enseignement offerts sur le campus. En participant à ces stages professionnels, les candidats au doctorat assument les fonctions de professeur invité ou d’assistant à l’enseignement.


uOGlobal

L’attestation uOGlobal reconnaîtra vos compétences acquises grâce à des expériences interculturelles et internationales en contexte d’études ou de travail, autant ici qu’à l’étranger. Si vous suivez des cours de langue étrangère, faites du bénévolat ou du mentorat dans un contexte multiculturel, ou avez déjà participé à un échange international ou effectué un stage coop, vous répondez probablement déjà à certains des critères permettant d’obtenir l’attestation uOGlobal.

Autres occasions internationales

MITACS Globalink

Les initiatives Globalink permettent aux étudiants et aux chercheurs postdoctoraux des universités canadiennes de faire de la recherche à l’étranger.


uOttawa

Du point de vue de nos étudiants

Alexander Cremer

Programme : Génie mécanique

Lieu: Tesla, Californie, États-Unis,

Activité : Coop

«Lorsque j’étais à la recherche d’un placement coop pour ma troisième année, on m’a offert l’opportunité de travailler pour Tesla, à Fremont, en Californie. Je n’avais jamais travaillé à l’étranger, donc cela été une occasion qui est devenue une expérience de travail fantastique.

Travailler hors du pays est une excellente expérience et je recommande à tout le monde d’en faire de même. Plusieurs leçons de vie sont apprises en travaillant dans une ville à l’autre bout du monde. Vous découvrirez de nouvelles cultures et apprendrez à vous adapter à un environnement différent. Être immergé dans une culture étrangère vous permet de sortir de votre zone de confort. Cela vous donne une plus grande vue d’ensemble sur le monde et permet d’éclairer certaines de vos décisions. Cela vous donne aussi la chance de voir les plus grands attraits du pays tout en travaillant.

Un échange vous permet de faire des rencontres partout au travers du monde avec des gens de votre domaine. De telles connexions mènent à plus d’opportunités pour votre futur. Bref, je n’oublierais jamais mon séjour à San Francisco et j’encourage tout le monde à faire un échange à l’étranger.»


Safa Otoum

École de science informatique et de génie électrique

Lieu : Next Generation Communications and Computing Networks Laboratory, Clarkson University, New York, États-Unis

Activité : Recherche

«Ma recherche est axée sur l’examen de système de détection, afin d’identifier les attaques provenant de divers types de réseau intelligents ainsi que sur le développement de techniques d’autoréparations (heuristique et optimisation) garantissant la résilience de réseau. En ayant la chance de faire mes recherches là-bas, j’avais accès aux laboratoires en tout temps et j’ai pu travailler en étroite collaboration avec l’équipe de recherche, ce qui a approfondi mes connaissances et m’a donné une meilleure visibilité dans en environnement synergique.

J’en ai appris beaucoup plus que prévu! Le fait d’avoir accès à un environnement hétérogène de capteurs mobiles, incluant L'internet de Tout (Internet of Everything), des trousses d’expérimentation d’Etherios, des bancs d'essai pour l'évaluation de systèmes de détection sans fils, diverses ressources informatiques, des analyseurs de réseaux, des points d'accès sans fil ainsi que des bancs d’essai pour la récolte d'énergie radioélectrique (RF). L’accès à ce matériel informatique m’a permis de mettre mes propositions en œuvre sur de vrais bancs d'essai. Cela m’a aussi permis d’obtenir de l’expérience avec de grandes séries de données et avec des supports décisionnels fondés sur l'analyse de données. Il est certain qu’une telle expérience d’apprentissage mettra mon profil en valeur et m’ouvrira la porte sur de nouvelles possibilités.

Les informations ainsi que les aptitudes que j’ai acquises au cours de mon stage m’aideront grandement à atteindre mes objectifs en vue de mes études doctorales. Je suis extrêmement heureux avec les résultats de mon expérience et j’encourage tout étudiant à tirer avantage de la bourse de l’expérience internationale. Merci uOttawa!»


Andrés Marsik

Programme : Génie mécanique biomédical

Lieu : Japon

Activité : Coop et recherche

«En tant qu’étudiant en génie mécanique biomédical à l’Université d’Ottawa, j’ai eu la chance de réaliser mon rêve de vivre au Japon. J’ai travaillé en recherche et développement pour une compagnie japonaise dans le cadre du programme coop Canada-Japon, pour une durée de huit mois.

J’ai été exposé à plusieurs projets de recherche, ce qui m’a donné la chance d’explorer mes propres intérêts et de découvrir de nouveaux domaines comme la médecine régénérative, domaine auquel j’aimerais pouvoir contribuer dans ma carrière future. Le plus gros défi d’un échange international est aussi la plus grande récompense : l’expérience d’une nouvelle culture ainsi que le fait d’être exposé à un nouveau langage, une nouvelle façon de faire et par-dessus tout, de nouveaux gens. C’est intimidant de se lancer dans une telle aventure, mais j’encourage tout le monde à considérer l’expérience de vivre à l’étranger.»


Veronika Cencen

Programme : Génie biomédical

Lieu : Princeton University, New Jersey, États-Unis

Activité : Recherche

«Il est certain que la renommée de Princeton a enrichi mon C.V. et m’a aidé dans l’obtention de postes et de bourses. Cela m’a aussi permis de grandir, de surmonter de nouveaux défis et de tisser des liens incroyables. L’aide financière de l’Université d’Ottawa dont j’avais besoin pour mon voyage fut d’une valeur inestimable. J’ai aussi réussi à joindre l’équipe de course de l’université (chose que je ne croyais pas possible!), à faire de la gymnastique avec l’équipe nationale des États-Unis, à assister à des évènements, à présenter lors de conférences et à joindre des clubs étudiants. J’ai même pu travailler avec un professeur ayant un héritage slovène, tout comme moi!

D’un point de vue professionnel, le meilleur aspect de mon expérience a été la chance former de nouvelles alliances et d’apprendre des meilleurs dans le domaine (Princeton est classé premier au monde pour les mathématiques). En plus, j’ai rencontré des amis de longue date qui habitent maintenant là-bas. J’ai même eu la chance de voir un spectacle de Broadway, merci au rabais de l’association étudiante!»

Haut de page