Innovant et dominant : le Programme de génie logiciel est intronisé au Temple de la renommée du CSEE & T

Publié le mardi 30 janvier 2018

Le programme de génie logiciel de l’Université d’Ottawa a été reconnu par la plus grande organisation professionnelle technique au monde pour l’avancement de la technologie, l’IEEE. La 30e Conférence de l’IEEE sur l’enseignement et la formation en génie logiciel (CSEE&T) vise à améliorer et partager les pratiques d’enseignement et de formation en génie logiciel en identifiant les meilleurs exemples dans le domaine. Les personnes élues au Temple de la renommée représentent le plus grand accomplissement dans leur domaine, servant de modèles de ce qui peut être accompli dans l’enseignement et la formation en génie logiciel.


Le début du programme

Les professeurs Tim Lethbridge et Liam Peyton ont accepté le prix lors du 30e congrès de l'IEEE à Savannah, Georgia.

À l’origine, l’Université a créé une option en génie logiciel qui était rattachée à son programme en informatique, mais en 1997, l’option a été convertie en un programme complet. De nombreuses autres universités canadiennes ont suivi, créant des programmes d’études postsecondaires très semblables à ceux de l’Université d’Ottawa. Par la suite, plusieurs aspects du programme ont été incorporés dans les séquences de programmes d’études du modèle SE2004 afin d’établir une norme pour les autres programmes universitaires en émergence.

Avant les années 1990, les programmes de génie logiciel n’étaient offerts qu’au niveau de la maîtrise. Par exemple, les programmes de premier cycle en informatique et en génie informatique ne couvraient qu’une partie du génie logiciel, un domaine en croissance. Par conséquent, un bon nombre d’enseignants estimaient qu’il était temps d’élargir les programmes de génie logiciel de premier cycle. Le programme de la Faculté a été l’un des trois premiers au Canada, les autres étant à Western Université et à l’Université McMaster.  Le programme se distingue également comme étant le seul programme bilingue du genre au pays. Aujourd’hui, l’objectif est de former des étudiants capables de diriger le développement de logiciels de haute qualité.

Amélioration et innovation

Le programme de génie logiciel a subi de nombreuses petites modifications en réponse aux commentaires des étudiants, des créanciers et d’autres intervenants. Plus particulièrement, le régime coop, qui a toujours fait partie intégrante du programme d’études depuis sa création, a été rendue obligatoire en 2015. Il s’agit maintenant du plus important programme coopératif de l’Université. Le programme a également introduit un cours de première année pour former les étudiants aux principales compétences professionnelles avant leur premier semestre de travail, y compris les entrevues, la communication professionnelle, le travail d’équipe, la gestion de site Web, le contrôle de version avec git, et un « pitch » ou une présentation qui est évaluée par des entrepreneurs locaux.

La Faculté tient à féliciter les professeurs Tim Lethbridge, Liam Peyton, Daniel Amyot et Stéphane Somé, qui ont contribué à façonner le programme depuis son inauguration, ainsi que d’anciens professeurs Ali Mili et David Gibbons qui ont été impliqué au développement du programme à ces débuts.

Haut de page