Colin Rennie

Carte électronique

Colin Rennie
Directeur du département et professeur

Ph.D. (British Columbia)
M.A.Sc. (British Columbia)
B.Sc. (Guelph)

Bureau : 613 562-5800 poste 6124

Courriel professionnel : crennie@genie.uOttawa.ca

Biographie

Colin Rennie (Ph.D., P.Eng.) est professeur à l'Université d'Ottawa. Il fait partie du comité de rédaction du « Journal of Hydraulic Engineering », édité par la American Society of Civil Engineers (ASCE), et antérieurement pour le « Journal of Geophysical Research – Earth Surface », édité par la American Geophysical Union (AGU). Il est secrétaire de la Division d’hydraulique fluviale pour le « International Association of Hydro-Environment Engineering and Research (IAHR) » et a siégé antérieurement au comité technique de l'ASCE sur l'expérimentation et les mesures hydrauliques. Il est membre de l'ASCE, de l'IAHR, de la Société canadienne de génie civil, et de l'AGU.

Professeur Rennie a commencé sa carrière comme ingénieur environnemental junior, avec de l'expérience au gouvernement et au secteur privé en hydrologie, en évaluation des populations de poisson et de leur habitat, en régénération minière, en traitement des eaux résiduaires industrielles, en qualité de l'air, et en restauration des sites contaminés (1992-1996). Il a étudié l'hydraulique fluviale et le transport des sédiments comme étudiant diplômé à l'Université de la Colombie-Britannique (1996-2002). Son projet de maîtrise portait sur le phénomène d'affouillement dans l'habitat de frai du saumon, et dans le cadre de ses études doctorales, il a été le premier à utiliser un courantomètre acoustique à effet Doppler (aDcp) pour mesurer la charge de fond. Il a continué de s'intéresser aux techniques acoustiques lors d'un stage postdoctoral au Département d'océanographie physique de l'Université Dalhousie (2002-2003), où il a procédé à l'étalonnage en laboratoire et sur le terrain d'un tout nouveau sonar à effet Doppler permettant de mesurer la charge de fond. Il enseigne depuis 2003 à l'Université d'Ottawa, où il mène des travaux de recherche en génie fluvial, en hydraulique environnementale, en transport des sédiments, en turbulence, et en habitat aquatique. Ses recherches portent plus précisément sur les interactions entre les sédiments et le courant, la morphodynamique, les processus de mélange, l’utilisation des mesures haute résolution réalisée sur le terrain au moyen d'instruments acoustiques, les modèles physiques en laboratoire, et à la modélisation numérique tridimensionnelle.

Champs d'intérêt

  • Ingénierie des infrastructures hydriques
  • Génie fluvial
  • Hydraulique environnementale
  • Transport de sédiments, turbulence, et habitat aquatique
Haut de page